La folie des vides dressings

Vide-dressingSalut les filles ! Je suppose que comme toutes les nanas, vous adorez fouiner, chiner, farfouiller pour dégoter "la" pièce unique sur les vide-grenier ou dans les dépôts-ventes (même chez Emmaüs !) et ainsi vous constituer une garde-robe pleine de petites fringues bien sympas. Mais nos garde-robes ont aussi, hélas, une fâcheuse tendance à déborder... Avez-vous entendu parler des vides dressings ?

C’est quoi le principe ?

Le vide dressing, c’est le concept à succès du moment pour revendre les vêtements que l’on ne met plus (ou qu’on a achetés et jamais mis, n’est-ce pas mesdemoiselles...) à prix cassés, mais aussi pour racheter les leurs à d’autres "dressingeuses". Inspiré des dépôts-ventes, le vide-dressing est en fait un lieu virtuel où les inscrit(e)s mettent leurs fringues en vente, mais aussi tous types d’accessoires : sacs, chaussures, bijoux... Il peut s’agir également d’un "vrai" rassemblement, à la façon d’une friperie où les intéressées se réunissent autour de leurs vêtements d’occasion/jamais portés et font ainsi entre elles de très bonnes affaires. Un moyen de continuer à acheter sans (trop) culpabiliser !

Vide-dressing sur internet

Si les "groupes" qui y sont consacrés par secteur géographique se sont énormément développés sur Facebook (ex. : vide-dressing Paris XVIème ; vide-dressing Toulouse...) il existe désormais des sites communautaires officiels, entièrement dédiés à la mise en vente de vêtements sur le mode du vide-dressing, notamment videdressing.com et vinted.fr.

Ces sites web d’échange et d’achat de fripes et accessoires connaissent un franc succès auprès des fashionistas de toute la France. Comme sur eBay, chaque vendeuse pose ses règles et ses modalités de paiement et d’envoi : virement, Paypal, troc, espèces, remise en main propre ou envoi par la Poste... Sur videdressing.com, le site prend une commission de 10% sur chaque vente mais rembourse systématiquement les frais d’envoi Colissimo.

Créer son vide dressing

Hormis s’inscrire sur ces communautés (l’inscription est bien sûre gratuite) on peut aussi décider de constituer son propre vide-dressing en ligne, par l’intermédiaire d’un blog : un titre parlant, une position géographique claire, des photos propres et des descriptions détaillées vous permettront d’écouler au mieux votre stock.

L’avantage : personne ne vous prend de commission mais il faut en revanche tout gérer soi-même... Sinon, plus convivial, organiser un véritable vide-dressing chez soi (ou dans une salle qu’on aura louée) : après avoir averti tout votre carnet d’adresses, relayé l’info sur Facebook, organisé l’espace pour disposer toutes les affaires et pourquoi pas prévu un pot, on a toutes les cartes en main pour passer un moment 100% filles qui fera du bien à votre placard !


Écrit par Penelope le dans Bric à brac

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : eyekva6zxp